En arrivant, les blagueuses ont rédigé de beaux articles sur leur rencontre de la semaine passée avec Jonas Parienté et son « Grandmas Project ».

Georgette avait préparé son article à la maison. Elle a, pour l’occasion ressorti une citation de Proust qui ne la quitte jamais.

1

Pour la suite de l’atelier, visite guidée de l’exposition Orlan « Strip-tease des cellules jusqu’à l’os », avec Kelly Barton.

Découverte de 4 oeuvres emblématiques de l’exposition « Strip-tease occasionnel à l’aide des draps du trousseau », « la liberté en écorchée », « Bump-Load » et « Pékin Opéra ». Les blagueuses d’Enghien écoutent avec beaucoup d’attention les explications de Kelly et prennent beaucoup de notes dans leurs calpins. Chaque oeuvre provoque l’interrogation, le débat, et des échanges très intéressants. « Est-ce que la chirurgie permet de changer d’identité », « Est ce que la psychanalyse n’est pas plus efficace que la chirurgie » « Pourquoi transformer son corps? Est-ce dû à un mal-être » « Seuls les transsexuels changent-ils d’identité corporelle? » « Comment avoir une identité quand son corps devient un objet? » « Pouquoi Mickaël Jackson a-t-il changé d’identité » … L’oeuvre d’Orlan ne semble pas faire l’unanimité, mais les questions soulevées, elles, intéressent fortement les blagueuses d’Enghien.

2

4

3

La dernière oeuvre « Pékin Opéra » est l’occasion de réunir tout le monde et de découvrir la réalité virtuelle. Les blagueuses, démasquées, côtoient l’avatar d’Orlan.

6

7

Des articles à venir sur leblogdesblagueuses.tumblr.com